Accueil > Au Conseil communal > Interpellations > FEDER : quelle ambition urbaine pour le triangle Bavière – Bressoux – (...)

Interpellation

FEDER : quelle ambition urbaine pour le triangle Bavière – Bressoux – Coronmeuse ?

Je reprends ci-dessous l’interpellation que j’adresserai ce mardi 26 mai 2015 au Collège communal.

Monsieur le bourgmestre,

On l’a appris la semaine dernière, la Ville de Liège — ou la Province, en ce qui concerne le dossier de Bavière — a reçu une réponse positive à une grande partie des demandes qu’elle a déposées auprès du Fonds européen de développement régional (FEDER), et notamment pour trois projets majeurs : une bibliothèque à Bavière, de nouvelles halles des foires à Bressoux et un « écoquartier » sur le site de Coronmeuse.

L’obtention de ces fonds est une bonne nouvelle pour la Ville. Cela montre aussi la qualité du travail des équipes qui ont travaillé sur ces dossiers, et je profite de cette interpellation pour le saluer.

Mais cela pose aussi plusieurs questions.

  • Quel débat démocratique est aujourd’hui possible autour des priorités que se donne la Ville de Liège dans son développement, développement dont les projets financés par le FEDER constituent manifestement le fer de lance ? En effet, les « fiches » FEDER ne sont pas même communiquées au Conseil communal avant d’être déposées (ni d’ailleurs après). Aucun débat public, ni sur l’opportunité ni sur le fond des dossiers, n’a lieu avant le dépôt des demandes, sinon de façon extrêmement générique dans le cadre du projet de Ville. Et une fois que les financement tombent, un rétroplanning relativement serré — d’autant plus que le gouvernement wallon a tardé à finaliser la procédure — s’engage, dans lequel les possibilités de faire évoluer les projets peuvent paraître minces, même si plusieurs exemples importants (je pense à celui des quais de Meuse) montrent que c’est néanmoins possible.
  • Quelle cohérence urbanistique pour ces projets ? En l’absence d’un schéma de structure communal ou d’un outil équivalent, en l’absence d’un Master plan sur le triangle stratégique Bavière – Coronmeuse – Bressoux, qui serait pourtant bien utile, en l’absence même de planification crédible et concertée sur chacun de ces trois sites, comment est-il possible d’espérer voir émerger un ensemble cohérent et crédible sur le plan urbanistique ? Je suis très inquiet à ce propos. Les images qu’on a vues sur le site de Bavière laissent craindre une complète absence de planification urbaine, une très grande pauvreté des espaces publics, et finalement un projet fait « de bric et de broc », accumulation de fonctions au gré des opportunités. Il en va de même à Bressoux, site exceptionnel sur lequel la Ville de Liège n’a pas, jusqu’à présent, jugé utile de faire connaître ses intentions au plan spatial (ni, a fortiori, de confier une mission d’urbanisme à une équipe spécialisée), se contentant, comme souvent, de prévoir un programme fonctionnel sans disposer d’une vision spatiale. Quant à Coronmeuse, le choix d’une procédure de marché totalement opaque (le « dialogue compétitif ») nous prive de toute information à ce sujet : le moins qu’on puisse dire est que ce projet — dont la pertinence reste très douteuse à mes yeux au regard du fait que ce projet va privatiser un important espace public et qu’il concurrence inutilement les projets voisins et beaucoup plus stratégiques de Bavière et de Droixhe — n’aura fait l’objet d’aucune concertation.
  • Quelle ambition architecturale ? Des réalisations aussi marquantes que la construction d’une nouvelle bibliothèque, de nouvelles halles des foires ou, pour parler des deux autres projets retenus, la rénovation de notre cité administrative ou la transformation de l’autoroute en « boulevard urbain » entre le pont-barrage de l’île Monsin et le Pont Atlas, devraient à mon sens faire l’objet d’une réelle compétition d’architecture — idéalement un concours en bonne et due forme avec jury international et rétribution des 5 ou 10 meilleurs classés. Peut-on l’espérer ?

Je vous remercie pour les précisions que vous voudrez bien m’apporter sur ces différents enjeux ?

François Schreuer
Conseiller communal

Illustration : le projet architectural présenté par la Province de Liège pour la nouvelle bibliothèque sur le site de Bavière.