Accueil > Au Conseil communal > Questions écrites > Un parc dans le quartier du Longdoz, c’est possible !

Question écrite

Un parc dans le quartier du Longdoz, c’est possible !

J’ai adressé ce jour la question écrite suivante au Collège, concernant l’avenir du site « Palmolive », dans le quartier du Longdoz. À l’approche du débat sur le budget, VEGA prépare une série d’amendements budgétaires sur différentes matières, et notamment sur la question des espaces verts dans les quartiers populaires.

Monsieur le bourgmestre,

Le quartier du Longdoz est sans doute, à Liège, l’un de ceux qui manquent le plus d’espaces verts de proximité.

Dans ce quartier, une grande partie des logements sont dépourvus de jardins et les espaces publics sont souvent fort peu généreux pour les usages qui ne relèvent de la circulation automobile.

Les habitants – notamment au travers de leur comité de quartier – n’ont pas manqué de réclamer, depuis au moins 20 ans, que la Ville réalise un espace vert dans le quartier.

La construction du centre commercial « Médiacité » n’a malheureusement pas permis d’apporter une réponse à cette demande – ce qui aurait pourtant été relativement simple en végétalisant tout ou partie de ses immenses toitures.

Tout au plus un espace de jeu pour les enfants a-t-il été réalisé à proximité du nouveau terminus du bus 4, entre les rues Natalis et Grétry, dans un aménagement d’ensemble bien ingrat.

Certes, le domaine de la Chartreuse n’est guère éloigné, mais le seul accès au site depuis le quartier du Longdoz se trouve Avenue Francisco Ferrer, à côté de l’église des Oblats, à une distance à pieds compris entre 800m et 1300m de la partie la plus dense du quartier.

Dans le même temps, le site « Palmolive », du nom de l’usine du même nom qui y a jadis été implantée, demeure en panne de projet à ce jour, selon les informations que vous avez communiquée au Conseil fin 2012. Ce site de quelques dizaines d’ares est remarquablement situé, entre les rues Lairesse et des Champs, au coeur du quartier. Il jouxte, de surcroît, un bâtiment scolaire communal. Ce terrain permettrait de réaliser enfin le parc que le quartier attend depuis trop longtemps.

Monsieur le bourgmestre, le Collège a-t-il déjà envisagé – ou serait-il prêt à la faire – la réalisation d’un espace vert sur ce site, en achetant le terrain de gré à gré ou en recourant à une expropriation pour cause d’utilité publique ?

À l’approche du débat budgétaire, les services de la Ville pourraient-ils évaluer le budget nécessaire à une telle réalisation ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le bourgmestre, l’expression de mes salutations respectueuses,

François Schreuer

Conseiller communal

 

Les derniers articles publiés sur le site