Accueil > Interventions > Le blog > L’ambassadeur hongrois à Liège

Blog

L’ambassadeur hongrois à Liège

Je suis convié, par le protocole de la Ville de Liège, en ma qualité de chef de groupe (eh oui), au « déjeuner » offert, le 20 mars, dans les Salons de l’Hôtel de Ville, à l’occasion de la visite officielle de Son Excellence Monsieur Tamás Iván Kovács, Ambassadeur de Hongrie.

Il va sans dire que je boycotterai cet événement.

Il va sans dire aussi que je m’interroge très lourdement sur ce qui a bien pu amener le Collège communal et son bourgmestre, Willy Demeyer, a accueillir le représentant d’un gouvernement de droite extrême qui a entrepris, depuis quelques années, un travail de destruction systématique des libertés constitutionnelles dans son pays.

Update Ce vendredi en fin de journée, le bourgmestre Willy Demeyer m’a communiqué une réponse au présent billet, que je reproduis ici.

A mon tour, je m’interroge sur la manière que vous avez de concevoir les relations internationales de la Ville de Liège. A vous suivre, nous ne pourrions plus rencontrer grand monde. Or, les relations internationales et diplomatiques servent justement à continuer à tisser des liens même si des divergences de fond existent entre les parties et servent aussi évoquer tous les sujets, y compris ceux qui fâchent. C’est notamment grâce à ce type de relations que l’on peut éviter des conflits armés. Dès lors, je ne peux en aucun cas cautionner votre attitude, d’autant plus que l’Ambassadeur d’un pays représente autant son gouvernement que son peuple. Je profite de l’occasion pour saluer le peuple hongrois dont un certain nombre de ressortissants habitent notre ville et, à ce titre, sont à mes yeux des Liégeois et des Liégeoises pleins et entiers. Pour le reste, je m’abstiendrai de formuler toute remarque ou commentaire quels que soient les propos tenus à la suite.

Update 20 mars. Voir aussi le communiqué publié par VEGA à ce propos.

 

Les derniers articles publiés sur le site